Violinne

Croquis


Regarder chaque matin par les fenêtres de l’absence,
En attendant l’aube de l’éternité,
Redessiner mille fois les types du bonheur qui est innocence,
Dans une fiction par soi imaginée,

Loin de l’obsession vulgaire d’horreur
D’une sexualité profane du monde,
Perdu dans la maladresse d’un coeur
Devenu un intellectuel organe d'aronde,

Quand l’excès d’intelligence rend parfois
Nerveux, instable ou trop ambitieux,
Se trouver dans des impossibles situations, mais à la fois,
Impermeable aux tempêtes des faux cieux,

Impuissant comme Christ qui s’est laissé tué,
Errer dans un transfert au-delà des murs,
Sur des espaces très vastes et désertés,
Chercher, à tout instant, le plaisir pur...

Croquis

footer

Copyright © 2018 Violinne · All rights reserved. Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.