Violinne

Errance


prisonnière de l'automne, m'habillant par la pluie,
abritant les silences monotones,
je cherche sur les vastes bords du monde un appui,
dans ce tourbillon de feuilles et d'icônes,

qui errent tous mes rêves et fouettent mon sang vif,
comme une interrogation au miroir,
sans réponse, dans ce petit univers affectif
d’amour, de guerre, et d’espoir...

prisonnière des sources des grands nombres, du monde,
de la lumière et du feu,
en vain recherchant mon âme vagabonde,

sur l'infini désert des nuits et des jours,
je prie tous les noms des dieux,
pour une petite oasis de paix, et d'amour...

footer

Copyright © 2018 Violinne · All rights reserved. Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.