Violinne

La pluie


La pluie est tombée pendant toute la nuit,
Dans cette maison où tu seul es entré,
Les gouttes de ciel en monotone bruit
M’envahissaient par mes cheveux mouillés,

Par ma blanche robe coulée sur les pieds nus,
Et mes pétales tremblants, timidement,
Un être entre femme et fleur, je ne sais plus,
Et par mes rêves brillants aux yeux d'antan.

Les nettoyeurs venus vers le matin
Auraient trouvé sur le sable sali,
Au lieu de moi, juste quelques traces, dans le jardin,
De coquillages, d'étoiles et de minuit…

La pluie

footer

Copyright © 2018 Violinne · All rights reserved. Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.