Violinne

Quand les châtaigniers...


Mes genoux connaissent la prière
De ces crépuscules marqués d'aura,
Quand ils ressentaient l'amour en chimère,
Quand ils ressentaient l'amour qui s'en va...

C'était quand les châtaigniers en fleur
Crépitaient en chanson des tambours,
Mes joues changeaient mille papillons de couleurs,
Et je me demandais que c'est l'amour...

C'était un temps de frémissement de la lumière,
Quand les légendes fleurissaient les cieux,
Et les dieux veillaient dans leurs ombres bénis,

Au but des rayons, le soleil brillait d'aveux,
Je me demandais que c'est la vie,
Tandis que mes genoux apprenaient la prière...

footer

Copyright © 2018 Violinne · All rights reserved. Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.